« Jusqu’à la découverte de « L’affaire Bella Rosa », je pensais avoir fait le tour des polars, entre l’enquête classique à la Agatha Christie, le polar à la limite du paranormal, en passant par les enquêtes à rebondissements. Et pourtant ! Avec L’affaire Bella Rosa, j’ai appris qu’il était possible de rire en lisant un roman policier sans pour autant que l’intrigue perde en crédibilité. Monia Boubaker est extrêmement douée pour à la fois stresser son lecteur et le détendre. Sensations contradictoires, certes, mais qui, alternées d’une page à l’autre, donnent une expérience de lecture des plus originales ! Mélina fait d’ailleurs toute la force du récit. Que ce soit pour sa joie de vivre, son sens de l’observation et même sa gourmandise, elle fait partie du type de personnages que j’aime à retrouver dans mes lectures. Sans oublier l’inspecteur italien qui, grâce à son côté caricatural, apporte à son tour une touche d’humour à l’histoire. Pour ceux qui veulent innover et découvrir un polar original, L’affaire Bella Rosa est le roman idéal. »

19 novembre 2017 – Amazon

 

« Humour et enquête policière : un cocktail tout à fait réussi pour cette première histoire mettant en scène Mélina corneille, jeune femme plongée malgré elle au cœur d’une affaire de disparition. Enfin, malgré elle… il faut reconnaître que Mélina est curieuse, de surcroît fille d’un ancien détective. Découvrant la disparition d’une touriste, dans l’hôtel de Toscane où elle passe ses vacances, c’est tout naturellement qu’elle va se lancer dans une enquête qui l’entraînera bien plus loin que ce qu’elle l’escomptait.
« L’affaire Bella Rosa » est de ces livres qu’on lit avec beaucoup de plaisir, dont on apprécie l’humour savamment distillé au gré des dialogues et des rencontres avec des personnages secondaires hauts en couleur (l’inénarrable inspecteur Simoni en tête). L’intrigue policière est très bien construite et progresse par petites touches au gré des découvertes de Mélina, qui finit par se révéler une enquêtrice digne de son père. Un excellent moment de lecture – et de découvertes gastronomiques – que cette affaire, et j’espère retrouver bien vite Mélina dans de nouvelles aventures. »

9 septembre 2017 – Amazon

 

« J’ai beaucoup apprécié « L’affaire Bella Rosa ». Une enquête policière qui nous plonge en plein cœur de la Toscane ; une histoire captivante, grâce, entre autre à son personnage principal, Mélina Corneille. Je me suis vite « identifiée », attachée à cette jeune détective pétillante, curieuse, gourmande,… qui a su me tenir en haleine jusqu’à la dernière page !! Un GRAND BRAVO à l’auteure, Monia Boubaker pour son long travail : une écriture fluide, des phrases courtes donnant une intonation assez dynamique, une bonne ponctuation.  Juste un petit bémol, impression de la police de caractères : un peu trop petite, (à mon goût).  Sinon, j’ai adoré cette version papier, tourné les pages de ce livre, cette couverture pleine de couleurs qui attire l’œil ! J’ai hâte de me plonger dans les prochaines aventures… »

31 août 2017 – Amazon

 

« Équilibre parfait entre une enquête passionnante et tourisme gastronomique !
Le lecteur suit l’héroïne à la fois dans son enquête et dans ses pérégrinations culinaires…
Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce livre une œuvre originale !
Un livre à dévorer ! »

11 août 2017 – Amazon

 

« L’affaire Bella Rosa » est le premier roman policier de Monia et je dois dire que c’est une belle réussite.
Mélina Corneille, pensant profiter de ses congés en Toscane, se retrouve plongée au cœur d’une enquête suite à la disparition d’une cliente de l’hôtel dans lequel elle se trouve. Poussée par sa curiosité, Mélina décide de mettre son grain de sel et de découvrir ce qu’il s’est passé. Elle se retrouvera confrontée à un enquêteur italien assez condescendant qui ne la prendra pas au sérieux.
Drôle et gourmande, Mélina est très attachante. Malgré son côté un peu rêveuse, elle est tenace et va au bout de son enquête. J’ai passé une excellent moment ! Mais j’ai entendu dire que Mélina Corneille reprendrait du service d’ici peu ! J’ai hâte… »

11 août 2017 – Amazon

 

« Après avoir refermé « L’affaire Bella Rosa » :
Un très bon livre de détente. Moi qui adore la Toscane, j’ai apprécié me promener au gré de ton histoire dans ce village retiré… j’aurai préféré un hôtel moins vétuste mais en poursuivant ma lecture, j’ai compris le pourquoi de ce choix. Pas mal du tout l’effet de surprise 🙂
La belle vue sur les collines de la chambre de Laurent m’a rappelé des souvenirs.
J’ai aimé l’écriture fluide … et… la gourmandise de Mélina 😀! J’avoue avoir eu envie plus d’une fois, d’un bon dessert ! Lisez le, vous ne serez pas déçu 😉 »

1 août 2016 – Amazon

 

« Je recommande vivement ce premier opus de Monia Boubaker dans lequel son héroïne terriblement attachante nous embarque en un clin d’œil dans son univers. Moi qui ne lis jamais de polar, c’est mon tout premier et j’attends avec impatience la suite !
De l’humour, de la gourmandise, de la générosité, du charme, de la précision, une lecture fluide qui donne envie de savoir la suite…
À glisser de toute urgence dans votre valise pour cet été ! »

12 juillet 2017 – Amazon

 

« Pour un premier roman c’est une bien belle réussite.
Le style est fluide, les personnages attachants et l’intrigue intéressante.
De plus, on ressent une réelle envie de faire découvrir l’Italie à travers les mots, dépaysement garanti.
Une bonne lecture de plage pour cet été ! »

2 juillet 2017 – Amazon

 

« Un premier roman à découvrir de toute urgence ! Ce livre vous transporte en Italie pour une enquête originale et passionnante avec des personnages haut en couleur. L’écriture est fluide et très agréable. Un vrai bijou ! »

29 juin 2017 – Amazon

 

« Qu’est-ce j’ai apprécié la lecture de L’AFFAIRE BELLA ROSA de Monia BOUBAKER ! (éditions Numeriklivres). Une détective en herbe reprend le flambeau paternel à l’occasion de vacances de rêve tournant quasiment au cauchemar, en Toscane ! Comment Mélina CORNEILLE va-t-elle résoudre cette affaire de disparition ? Avec entrain, gourmandise, peur, méfiance, culot… L’écriture enjouée de l’auteure fait passer un agréable moment de suspense ! Bravo ! »

29 juin 2017 – Fnac

 

« Je me suis littéralement régalée à la lecture de ce roman, mêlant suspense, situations cocasses et surtout beaucoup d’humour ! Mélina Corneille est vraiment un personnage épatant, ayant parfois des idées farfelues, un peu distraite, mais très efficace lorsqu’il s’agit de récolter des indices ou de remarquer des détails que personne n’a vus. Sa curiosité la pousse à mettre son nez un peu partout, relevant des traits de caractère, elle est très observatrice et a une très bonne mémoire.

Tout commence par son arrivée en vacances dans un hôtel en Toscane. Elle souhaite bien profiter et se reposer. La première scène où elle arrive avec le taxi est déjà d’un comique ! Son hôtel lui paraît déjà bien différent de ce qui lui était proposé, de vieux panneaux, une réceptionniste absente, et son logement semble aussi vieillot que les autres employés, ou de la piscine remplie de moustique ! C’est une personne qui a bon cœur, et lorsqu’elle s’aperçoit de la tristesse d’un autre vacancier, Laurent, découvrant en même temps que sa femme Annabelle a disparu, elle ne peut s’empêcher de l’aider. Il faut dire que l’inspecteur que Laurent va voir ne se sent pas du tout concerné par cette disparition, et pense plutôt à une scène de ménage. Mélina est persuadé que Laurent a raison, et elle se met en quête de la jeune femme, en parlant aux employés, en visitant le petit village. Mais les langues sont difficiles à dénouer, mais c’est sans compter sur la ténacité et la prise de risque de Mélina ! Le mari, par contre, est complètement dépassé par les événements et compte beaucoup sur Mélina pour retrouver sa femme. Surtout il va s’apercevoir qu’il ne connaît pas totalement celle avec qui il vit, et que de lourds secrets familiaux peuvent terrasser une vie.

L’auteur a dû vraiment s’amuser en créant un tel personnage, en tout cas, c’est l’effet que cela donne quand on la lit. Elle a fait de Mélina une personne gourmande, aimant la bonne nourriture, elle profite d’ailleurs de ses interrogatoires pour découvrir une épicerie ou un restaurant. Elle sait profiter de la vie même si un drame se passe à côté d’elle. L’inspecteur italien est le type même de personne essayant d’en faire le moins possible, les relations entre lui et Mélina sont vraiment cominques ! Malgré tout cela, Monia Boubaker mène le lecteur au fur et à mesure du roman dans un suspense total, mettant même en danger la vie de son héroïne. Les derniers chapitres sont intenables niveau tension, il est difficile de lâcher le livre !

Il est difficile, à mon avis, d’écrire un roman policier avec du suspense et une histoire qui tienne la route, crédible, mais lorsqu’en plus, une bonne dose de dérision et de caricature est rajoutée, je félicite l’auteur pour son ingéniosité ! Je ne sais pas si elle a prévu d’écrire d’autres enquêtes avec Mélina Corneille, si c’est le cas, c’est avec un très grand plaisir que je retrouverai cette femme hors du commun. Un grand merci à Monia Boubaker pour ce très bon moment de lecture et aux éditions Numériklivres de m’avoir permis de découvrir l’auteur et Mélina Corneille. »

28 juin 2017 – Amazon

 

« Très bon moment de lecture avec L’affaire Bella Rosa, je l’ai d’ailleurs prêté à une amie de lecture.
La gourmandise, le paysage et bien sûr l’intrigue, tout nous incite à recommander ce livre. »

18 juin 2017 – Amazon

 

« D’emblée, la couverture m’a tapé dans l’œil, et puis la lecture du résumé a fini de me convaincre de prendre le risque de découvrir la plume d’un auteur que je n’avais jamais lu. Vraiment pas déçu de mon choix ! Nous vous attendez pas à lire un polar noir mais plutôt un polar divertissant avec une intrigue qui entretient bien le suspense. Et puis, il y a le personnage de Mélina Corneille, une jeune femme attachante et très persévérante. Bref, une lecture qui détend ! »

27 mai 2017 – Amazon

 

« Je viens de passer un très bon moment dans les pas de Mélina Corneille, pour un court mais intense séjour en Toscane. Des vacances idylliques qui commencent mal mais heureusement le paysage sublime et les gourmandises italiennes permettront à Mélina de tenir le coup ! La gourmandise n’est pas le seul « défaut » de cette gentille râleuse, la curiosité l’anime et lui donne des ailes quand il s’agit de plonger tête la première dans sa première affaire ! Et on ne peut que la suivre, en tremblant pour elle mais en saluant son courage et sa détermination.
Bref, un livre très chouette que l’on referme avec l’envie de retrouver très bientôt son attachante héroïne !« 

24 mai 2017 – Amazon

error: Content is protected !!